facebook

instagram
Cabinet
122 rue du Commandant Rolland 13008 Marseille
 


 
 









Réduction mammaire



La réduction mammaire est l’intervention qui permet de réduire une poitrine trop volumineuse ou trop lourde. Cela permet également de soulager la patiente de maux de dos liés à la taille de sa poitrine.
Les interventions  >>  Seins  >>  Réduction mammaire

Réduction mammaire

La réduction mammaire est l’intervention qui permet de réduire une poitrine trop volumineuse ou trop lourde. Cela permet également de soulager la patiente de maux de dos liés à la taille de sa poitrine.

Intérêts de l'intervention :

  • Retrouver une poitrine en harmonie avec le reste du corps
  • Améliorer la forme des seins
  • Corriger une éventuelle asymétrie
  • Améliorer le bien-être physique et psychologique



À qui s'adresse cette intervention ?

Elle s’adresse aux patientes présentant une hypertrophie mammaire, c’est-à-dire dont le volume des seins est trop important par rapport à leur morphologie. L’excès de volume s’accompagne généralement d’une ptose (seins lourds et tombants) et est souvent responsable de douleurs au niveau du dos.


Quels résultats attendre de cette intervention ?

La réduction mammaire permet de retrouver moins volumineux, moins lourds et en harmonie avec le reste du corps. Les maux de dos sont très rapidement soulagés.


Quels sont les principes de l'intervention ?

Le principe de l’intervention est de retirer la peau et la glande mammaire qui sont en excès. Pour cela, il est nécessaire de réaliser des cicatrices « en T » (une autour de l’aréole, une verticale et une horizontale dans le sillon sous-mammaire). La quantité de glande mammaire retirée dépend du volume initial et du résultat désiré.


Comment se déroule la période pré-opératoire ?

La consultation avec le chirurgien est très importante, elle permet de poser l’indication opératoire. Elle permet aussi de décider, en accord avec la patiente, quel sera le volume mammaire post-opératoire (certaines patientes souhaitent des réductions mammaires plus importantes que d’autres).
Une consultation avec le médecin anesthésiste est nécessaire avant l’intervention.
Des photographies seront réalisées afin de mieux appréhender l’avant/après.

Les consignes pré-opératoires sont :
  • Arrêt du tabac au moins 1 mois avant et 1 mois après l’intervention
  • Arrêt de certains traitements (à voir avec le médecin anesthésiste)
  • Réalisation d’une échographie mammaire +/- mammographie

Comment se déroule l’intervention ?

  • Sous anesthésie générale
  • Durée d’intervention : 2h – 2h30
  • Durée d’hospitalisation : 1 nuit
  • Le Docteur Nail-Barthelemy opère lui-même les deux seins

Comment se déroule la période post-opératoire ?

  • Sortie le lendemain
  • Douleurs légères à modérées
  • Durée de convalescence : 10 – 15 jours
  • Port d’un vêtement de contention pendant 1 mois et demi
  • Éviter le port de charges lourdes (enfants, courses, colis...) pendant 1 mois
  • Reprise du sport au bout de 1 mois et demi
  • Pas de bain de mer/piscine pendant 1 mois
  • Pas d’exposition solaire sur les cicatrices pendant 1 an
  • Le résultat est visible immédiatement
  • Résultat définitif à 1 an post-opératoire
  • Visite de contrôle dans les 15 jours suivant l’intervention, puis visites espacées durant la première année

Prix/tarifs de l’intervention :

4000 – 6000€




QUESTIONS FRÉQUENTES

✦ L’intervention peut-elle être prise en charge par la sécurité sociale ?
Oui, la sécurité sociale peut prendre en charge partiellement l’intervention, dès lors qu’un poids supérieur ou égal à 300 g par côté est enlevé. Lors de votre consultation, le Docteur Nail-Barthelemy vous dira si une prise en charge est possible ou non.

✦ Les cicatrices sont-elles très visibles ?
Dans la grande majorité des cas, les cicatrices vont s’estomper peu à peu pour devenir discrètes. La qualité de peau des patientes est importante dans le processus de cicatrisation, et certaines patientes cicatriseront mieux que d’autres.

✦ Vais-je perdre la sensibilité de mes seins ?
Une diminution de la sensibilité est habituelle dans les premiers mois après l’intervention, mais celle-ci revient progressivement.