LIFTING SANS CHIRURGIE : EST-IL POSSIBLE DE RETENDRE LA PEAU DU VISAGE SANS CHIRURGIE ?

Le Docteur Barthelemy répond à vos questions les plus fréquentes

Page rédigée par le Docteur Raphaël Barthelemy le 19 juillet 2022

Peut-on retendre la peau du visage et du cou sans avoir recours au bistouri ? Un lifting sans chirurgien est-il possible ? C’est ce que nous allons voir !

Autant être clair d’emblée : en termes de résultat, rien ne remplace un lifting du visage et du cou. Lorsque la peau du visage et du cou est relâchée, la peau doit être retendue pour redonner de la jeunesse au visage. Pour ce faire, il n’y a rien d’aussi efficace qu’un lifting du visage et du cou bien réalisé, dont les résultats sont à la fois durables et naturels.

Il est toutefois fréquent que je reçoive en consultations des patient(e)s qui souhaitent rajeunir leur visage, retrouver leur éclat, mais qui ne souhaitent pas se faire opérer, et ce pour diverses raisons :

  • Peur de la chirurgie ou de l’anesthésie ;
  • Peur de la lourdeur de la convalescence ;
  • Peur de faire « figée » ou « trop tirée » ;
  • Prix de l’intervention.

Des alternatives à la chirurgie existent. Elles ont leurs limites, mais ont le mérite d’exister. On en distingue 3 principales :

Les fils tenseurs

C’est sans doute la technique de médecine esthétique la plus efficace pour retendre la peau du visage. Elle consiste à mettre des fils crantés sous la peau du visage afin de la retendre de l’intérieur. Les fils peuvent être résorbables ou bien non résorbables (définitifs). Ils doivent être posés par des médecins expérimentés, qui ont reçu une formation spécifique.

Les fils tenseurs sont indiqués en cas de relâchement modéré de la peau du visage, mais sont peu efficaces en cas de relâchement important. En effet, les fils tenseurs ne permettent pas de retirer l’excès cutané : la peau qui est « tirée » reste au niveau du visage et s’accumule en général devant l’oreille. En cas de relâchement trop important, l’excès de peau risque de faire un bourrelet, ce qui est inesthétique.

Personnellement, je ne pratique pas cette technique car je lui trouve des défauts :

  • En cas de pose de fils résorbables, le résultat est très limité dans le temps (quelques mois tout au plus) ;
  • En cas de pose de fils non-résorbables, je ne suis pas du tout favorable à l’idée de laisser un corps étranger sous la peau du visage en permanence (risque d’infection, de déformation cutanée…)

L’indication la plus intéressante des fils tenseurs, selon moi, est le lifting de la queue du sourcil, pour ouvrir le regard.

Les injections d’acide hyaluronique

Les fillers (acide hyaluronique) sont excellents pour restaurer les volumes du visage au niveau des zones où le visage se creuse avec le vieillissement :

  • Tempes
  • Pommettes
  • Joues
  • Regard (cernes, vallée des larmes)

Ils participent donc de manière efficace au processus de rajeunissement du visage.

En revanche, les injections d’acide hyaluronique ne permettent pas de retendre la peau, sauf à être injectés en quantité astronomique ! Ainsi, en cas de relâchement de la peau du visage et du cou, ils sont peu efficaces. Ils permettent toutefois de redessiner l’ovale du visage, appelé jawline, mais il s’agit plus d’un camouflage que d’un lifting des tissus.

Les injections d’inducteurs tissulaires (acide polylactique)

Enfin, certains laboratoires ont développé des produits (Sculptra…) qui permettent de stimuler la production de collagène et ainsi d’augmenter l’épaisseur et la tonicité de la peau. Ces traitements sont efficaces lorsque le relâchement est léger. Les effets du traitement se voient au long cours, et plusieurs séances sont nécessaires pour un effet optimal.

Dernier point : la question des cosmétiques ! Au risque d’en décevoir certain(e)s, les cosmétiques n’ont jamais fait la preuve de leur efficacité pour retendre la peau du visage. Il est évidemment bénéfique de s’hydrater la peau quotidiennement, mais n’en attendez aucun effet liftant sur votre visage.

En conclusion : pour le moment, le lifting sans chirurgie n’existe pas ! Des alternatives existent, mais elles sont toutes beaucoup moins efficaces pour traiter le relâchement de la peau du visage et du cou.

Autres questions fréquemment posées au Dr Barthelemy concernant la chirurgie du visage

Découvrez ci-dessous les autres questions fréquemment posées au Docteur Raphaël Barthelemy dans le cadre de ses consultations en vue d’une chirurgie esthétique du visage :

Pour en savoir plus sur l’intervention :