QUELS SONT LES MEILLEURS IMPLANTS MAMMAIRES ?

Le Docteur Barthelemy répond à vos questions les plus fréquentes

Page rédigée par le Docteur Raphaël Barthelemy le 19 mai 2022

Dans le domaine des prothèses mammaires, on ne manque pas de choix : que ce soit en termes de marque (beaucoup de laboratoires commercialisent des prothèses), de forme, de volume, de contenu… devant la multitude d’options proposées, il est logique de se poser la question suivante : « Y a-t-il des implants mammaires meilleurs que les autres, et si oui, quels sont-ils ? » Nous allons tenter d’y répondre !

Quelles sont les caractéristiques d’un implant mammaire ?

Tout d’abord, petit point sur ce qui définit une prothèse mammaire :

  • Sa forme : elle peut être ronde ou anatomique (en forme de poire) ;
  • Son contenu : en silicone ou en sérum physiologique (eau salée) ;
  • Son type de gel : souple ou ferme ;
  • Son volume ;
  • Sa projection : prothèse plus ou moins « bombée » ;
  • La texturation de son enveloppe : lisse ou texturée (c’est-à-dire rugueuse) ;
  • Sa marque : les prothèses sont différents selon les laboratoires.

La forme des prothèses :

La forme ronde est la plus utilisée, elle convient à tout le monde. Elle donne un décolleté un peu « push-up ».

La prothèse anatomique, elle, a une forme en « poire ». Elle donne un effet très naturel. En revanche il est indispensable qu’elle ne bouge pas une fois en place, au risque de déformer le sein.

Je dirais donc que la forme ronde est préférable, d’autant que ces prothèses prennent d’elles-mêmes une forme quasiment anatomique une fois en place, avec l’effet de la gravité.

Le contenu des prothèses :

Les prothèses en silicone permettent un toucher très naturel, très proche d’un vrai sein. En cas de rupture, le silicone peut en revanche provoquer une inflammation localisée.

Les prothèses en sérum physiologique ont l’avantage de ne contenir que de l’eau salée, ce qui est parfaitement inoffensif en cas de rupture. En revanche, leur consistance est très ferme.

Personnellement, je ne pose que des prothèses en silicone, beaucoup plus naturelles au toucher.

Le type de gel de silicone :

À mon sens, les prothèses en gel « ferme » sont meilleures, car elles se déforment moins (elles font moins de plis).

Le volume des prothèses mammaires :

Vous pouvez vous référer à un article que j’ai écrit à ce sujet (mettre la réf.). Pour résumer, le choix du bon volume est à déterminer avec votre chirurgien en fonction de vos goûts et votre morphologie.

La projection des implants mammaires :

Tout dépend du rendu souhaité : les implants à forte projection donneront des seins très bombés, et ceux à faible projection donneront des seins plus discrets. Une affaire de goût, donc !

Dans la grande majorité des cas, je pose des prothèses à projection « semi-haute », relativement bombées (mais pas trop non plus), qui donnent de très beaux résultats.

La texturation des prothèses :

Il existe des prothèses « texturées », c’est-à-dire dont l’enveloppe est rugueuse, et des implants non-texturés ou « micro-texturées », dont l’enveloppe est lisse ou quasiment lisse.

Il est aujourd’hui conseillé de privilégier les prothèses lisses ou micro-texturées. Les prothèses rugueuses n’amènent rien au niveau résultat, et peuvent dans de rares cas être mauvaises pour la santé. Pour ma part, j’ai totalement arrêté d’en poser.

La marque du laboratoire :

Dans ce domaine, il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, uniquement une préférence du chirurgien ! Les différents laboratoires sur le marché se valent en termes de qualité et de sécurité.

Pour conclure

Il n’existe pas vraiment de « meilleurs » implants mammaires.  En ce qui me concerne, la « prothèse-type » que je pose est ronde, en gel de silicone, lisse ou micro-texturée, et à projection semi-haute. Mais cela n’engage que moi ! Le meilleur implant est celui que vous aurez choisi avec votre chirurgien, en fonction de vos goûts et de votre morphologie.

Autres questions fréquemment posées au Dr Barthelemy concernant les prothèses mammaires

Découvrez ci-dessous les autres questions fréquemment posées au Docteur Raphaël Barthelemy dans le cadre de ses consultations en vue d’une pose d’implants mammaires :

Pour en savoir plus sur l’intervention :