À QUEL ÂGE FAIRE REFAIRE SA POITRINE ?

Le Docteur Barthelemy répond à vos questions les plus fréquentes

Page rédigée par le Docteur Raphaël Barthelemy le 19 mai 2022

À partir de quel âge peut-on se faire opérer de la poitrine ? Quel est le meilleur âge pour se faire opérer ?
Voici des questions que beaucoup d’entre vous se posent. Pour y répondre, il est important de distinguer le cas de la chirurgie réparatrice et celui de la chirurgie esthétique.

En cas de chirurgien réparatrice

La chirurgie réparatrice mammaire est variée. Elle concerne notamment :

  • Les hypertrophies mammaires (lorsque la poitrine est trop volumineuse et trop lourde) pour lesquelles on fait des réductions mammaires ;
  • Les malformations mammaires (seins tubéreux…)
  • Les hypotrophies mammaires (lorsque le bonnet est inférieur à A) pour lesquelles on fait des augmentations mammaires ;
  • Je ne parlerai pas ici du cas du cancer du sein.

Dans ces cas de figure, une opération peut avoir lieu dès que la poitrine est formée, je veux dire que la puberté est terminée. Il n’est pas obligatoire d’attendre d’être majeur, en général on peut opérer dès l’âge de 16-17 ans.

Je conseille bien évidemment à mes patientes et à leurs parents de bien réfléchir et de ne pas se précipiter, car une opération est irréversible. Mais en cas de gêne physique (douleurs…) et/ou psychologique (complexes, éviction sociale…), une intervention est possible. Un accord parental est toutefois obligatoire, ainsi que deux consultations pré-opératoires pour bien discuter du projet.

En cas de chirurgie esthétique

Dans ce cas de figure, c’est différent ! Je n’opère jamais une patiente mineure pour de la chirurgie esthétique, c’est une question de principe qui ne regarde que moi. Je trouve qu’il n’y a aucune urgence, et que si le projet est mûrement réfléchi, ce ne sont pas une ou deux années qui vont changer la donne.

Pour la chirurgie mammaire, il y a deux grandes tendances au niveau de l’âge de mes patientes.

La première tendance concerne les (très) jeunes femmes, entre 18 et 25 ans. Ce sont en général des jeunes femmes qui ont un complexe depuis leur puberté : lorsqu’elles trouvent leurs seins trop petits par exemple (on fait alors une augmentation mammaire par prothèses ou par lipofilling), ou au contraire trop gros et trop lourds (on fait alors une réduction mamaire). Dans ces cas-là, lorsqu’une véritable gêne psychologique existe, il est possible de se faire opérer jeune, avant d’avoir eu des enfants.

La seconde tendance concerne les jeunes mamans, le plus souvent autour de la trentaine, dont les seins ont été « abimés » pendant la ou les grossesses (encore plus si elles ont allaité). Les seins sont alors le plus souvent vidés et tombants : on réalise alors un lifting des seins, ou cure de ptose, plus ou moins associée à une augmentation mammaire par prothèses.

Ce que je dis à mes patientes :

Il n’y a pas de « meilleur » âge pour se faire opérer de la poitrine. Le bon âge est l’âge auquel elles ont envie de le faire, et c’est tout (exception faite de la chirurgie esthétique chez les patientes mineures, que je refuse de faire). S’il y a un désir de grossesse dans un futur proche, mieux vaut attendre d’avoir eu ses enfants avant de se faire opérer. S’il n’y a pas de grossesse prévue et qu’elles ont envie de se faire opérer avant d’avoir eu enfants, il n’y aucun problème. Simplement, garder en mémoire que toute grossesse peut modifier l’aspect de la poitrine.

Autres questions fréquemment posées au Dr Barthelemy concernant les prothèses mammaires

Découvrez ci-dessous les autres questions fréquemment posées au Docteur Raphaël Barthelemy dans le cadre de ses consultations en vue d’une pose d’implants mammaires :

Pour en savoir plus sur l’intervention :